Octobre 2018

Mise à jour le 27 septembre 2013 suite à faits nouveaux: voir fin de page

marriage-prince-albert

NARMINO COMME OFFICIER D’ÉTAT CIVIL LORS DU MARIAGE PRINCIER – UN DÉSASTRE IRRÉVERSIBLE POUR L’IMAGE DE MONACO

Monaco aura très prochainement les yeux du monde rivés sur lui, lors du mariage princier. L’officier d’état civil ad hoc et omniprésent Monsieur Philippe Narmino fait l’objet entre autres de plainte pour fausse attestation justement et s’agissant de mentir quant à l’état civil des personnes. Un scandale, fusse-t-il rétroactif, et donc irréparable pour l’image du Prince et de Sa Promise se doit d’être évité à tout prix.

Il vient d’être confié une mission au nouveau Procureur Général de Monaco, Monsieur Jean-Pierre Dreno:

Le Procureur Général de la Principauté de Monaco doit – après le mariage princier – pouvoir garantir au monde entier, que le mis en cause Narmino était habilité d’officier comme officier d’état civil, et qu’il était au dessus de tout soupçon.

Or certaines peines prévoient l’interdiction d’exercer une fonction publique.

Rien qu’en entrant son nom sur un moteur de recherche internet, quiconque peut désormais dans un intérêt public lire des informations plus qu’inquiétantes – hormis celles fournies sur ce site – sur le personnage de Narmino. Ces informations viennent de la Police même de Monaco, de son service de renseignements, de l’ex Monaco Intelligence Service, tout comme de services de police, de gendarmerie ou de renseignements généraux étrangers. S’agissant de ce qui est actuellement reproché audit Narmino, Le Législateur a bel et bien été on ne peut plus prévenant en son article 137 du Code pénal.

L’actualité ces derniers temps en France a démontré que des personnes politiques peuvent démissionner sans pour autant que ne soit oubliée la présomption d’innocence.

L’image à tout jamais de Monaco ne doit pas dépendre des intérêts personnels du nommé Narmino, personnage très défavorablement noté par la Police. En tout cas pas de par le concours du Parquet Général, dont le secrétariat tout comme d’aucuns semblent tout faire pour que le nouveau Procureur Général ne soit informé de rien.

S’il était malgré tout laissé à Narmino d’officier ce mariage princier, il va de soi que la mémoire que le monde en garderait ne serait que de celle de la personne de Narmino, apparemment décidé d’entrainer tout le monde avec lui dans la voie sans issue qu’il a choisie.

Le scandale serait irréversible, et une honte pour Monaco, notamment vis-à-vis des personnalités invitées, qui ne demandent pas à être assimilées à une infamie sans précédent. 

Aux fins de protéger ne serait-ce que l’image de Monaco, et à défaut de confirmation de ce que Narmino ne célèbrera pas ce mariage, www.bimcam.com compte publier le volet 1 de l’internationale Affaire des agrafes, du stylo marqueur et du bug informatik, tel qu’envoyé LR/AR à Monsieur le Procureur Général Dréno, et dont les plaintes que dit envoi contient sont liées avec toute l’information figurant sur ce site web, tout comme avec ce qui pourra y être dévoilé (133 pages).

Liens:
Mr Philippe Narmino, responsable numero 1
Au revoir, Monsieur Raybaud ! 
Cour de cassation 
Le revers de la médaille

Google (international) Narmino, Philippe Narmino.

Mise à jour du 27 septembre 2013

RAPPORTS DE POLICE SUR PHILIPPE NARMINO

Pièce HFD12 dans l’affaire numéro 1226-12 devant la Cour Administrative Suprème [Högsta Förvaltningsdomstolen] du Royaume de Suède, mise à la disposition du Président de la Cour Européenne des Droits de l’Homme M. Dean SPIELMANN le 30 janvier 2013 comportant rapports de police produits devant la Police suédoise le 4 novembre 2011 et faisant partie de la plainte du 7 décembre suivant, en rappel de celle du 6 juin 2011(Fête Nationale Suédoise). Rapports concernant l’Ambassadeur en France (incluant Monaco) du Royaume de Suède M. Gunnar LUND et le Consul de Suède à Monaco Mme le Conseiller à la Courrone monégasque Patricia HUSSON, photos à l’appui. Rapports sur la table des plus hautes autorités suédoises dans des affaires en cours dans les intérêts du Royaume de Suède : LEX BIMCAM.

À l’attention désormais toute particulière des officiers ministériels publics de Monaco, de ses magistrats et de son Directeur de la Sûreté Publique succédant à et héritant le dossier sur NARMINO de feu André MUHLBERGER, il convient de souligner l’application des articles 279 et 137 du Code pénal monégasque ainsi que les articles traitant de co-action et / ou de complicité avant que – de leur plein gré – ils ne lisent lesdits rapports. Rappelons que ces alarmantes informations d’intérêt public international sont celles que détenait sis sa priorité numéro un jadis proclamée ledit feu MUHLBERGER contre NARMINO.

Dans la version ici publiée, des éditions ont été faites pour valoir ce que de Droit. D’une part, la présentation a été ameillorée pour raisons de lisibilité ; d’autre part, la présente version comporte explications de diverses abbréviations, un lien informatique et du masquage en noir, aux fins de ne focaliser que sur NARMINO, et pour protéger d’aucuns. Les masquages comportant « xxxxxxxx » forment partie de l’original.

Avant le mariage princier, le Procureur Général de Monaco Jean-Pierre DRENO fut dûment averti (voir plus haut et sous case 10) s’agissant de ses responsabilités en tant que garant de l’ordre public.

Cliquez ici pour lire les rapports de Police sur Philippe NARMINO

(format pdf)

(format pdf)

Albert II de Monaco trouva cependant bon de faire fi des renseignements sur NARMINO et desquels il était le commanditaire, et réserva à Sa Promise un mariage célébré par les incriminés de longue date Brigitte Grinda-GAMBARINI et « il Consigliere »* NARMINO.

*Surnom ligure survenu à la vue d’un autre rapport, italien, cette fois. Dont acte à Jean-Pierre DRENO, vu son dernier discours en italien, lors de la rentrée judiciaire de l’automne 2012, envers un collègue italien: “Vorrei ringraziare particolarmente il procuratore generale presso la corte di appello di Genova e le invio i miei cordiali saluti.”
http://cloud.gouv.mc/dataweb/jourmon.nsf/56ae81d1d4180496c12568ce002f290a/5855008b3d1b49d4c1257a9b00502f00!OpenDocument

Toujours avant le mariage princier, et en l’absence d’une presse libre, en contravention avec les obligations de Monaco comme membre du Conseil de l’Europe depuis bientôt dix longues années, une lettre de détresse fut écrite au Procureur de la République de Nice [France], Éric de Montgolfier. Il s’agissait d’une plainte pour viol.

Cachet de réception de plainte pour viol en France contre une personne importante de Monaco.  Peu après, le fameux Procureur de la République anti-corruption de Nice M. Eric de Montgolfier fut muté en milieu rural, en France, avant la retraite qui s’annonçait de toute façon. Selon ses propres dires, il se sentirait viré.

Cachet de réception de plainte pour viol en France contre une personne importante de Monaco. Peu après, le fameux Procureur de la République anti-corruption de Nice M. Eric de Montgolfier fut muté en milieu rural, en France, avant la retraite qui s’annonçait de toute façon. Selon ses propres dires, il se sentirait viré.

Dite plainte pour viol devrait intéresser le Premier Ministre de Suède Fredrik REINFELDT, son Ministre de la Justice Beatrice ASK, son Ministre des Affaires Sociales Göran HÄGGLUND, tout comme et notamment le Procureur Marianne NY, en raison de leurs décarations à la presse en matière de plaintes pour viol. Pour citer le Ministre des Affaires Sociales de Suède Göran Hägglund, en ses allégations sur un certain M. Julian ASSANGE, reprises par Expressen, qui publia les fuites policières sur Assange (http://www.expressen.se/nyheter/hagglund-om-asyl-for-assange-fegis)”En fegis som inte vågar få sitt case prövat inför domstol. Om han gjort det han anklagas för är han ett kräk. » [«Un lâche qui n’ose pas voir son cas traité devant une cour. S’il est coupable de ce dont il est accusé [sic], c’est une ordure.»] Le Ministre de la Justice Beatrice ASK, quant à elle, perdit son sang-froid et proposa de faire envoyer à toute personne suspectée de viol une enveloppe de couleur mauve, aux fins que l’entourage (épouse, enfants, voisins, facteur etc.) de la personne innocente aux yeux de la loi puisse qu’à cela ne tienne se distancer du récipendiaire de telle enveloppe ( !). Puisse-t-elle s’en souvenir lors de toute correspondance avec Monaco. Dont acte à Heidi KUMLIN(http://www.expressen.se/nyheter/hon-lamnar-reinfeldt—for-att-jobba-at-kungen), à Sara « KJERNHOLM » (parti des Verts locaux, et figurant dans le long interview illégal de la police suédoise de 69 pages de BIMCAM’ 69 pages long illegal police interview) (http://sarakjernholm.blogspot.se/2011/09/ar-kommunens-forskolor-attraktiva-val.html ) et à Louise DRILSMA, du Ministère des Affaires Étrangères (UD).

Deux poids deux mesures: comment se fait-il que les allégations de viol contre Julian Assange fassent la une - Monaco inclus - alors que celles contre la « personne importante » de Monaco mentionnée ci-dessus sont passées sous silence ? La question est pertinente vu que le Gouvernement Suédois se laisse corrompre malgré avertissements, année après année par Monaco au nom du Prince, à travers Philippe Narmino et Patricia Husson, cette dernière ayant qui plus est élu domicile sis le Consulat de Suède à Monaco, et fait à ce titre partie du personnel du Gouvernement suédois, nonobstant sa qualité incompatible de Conseillère à la Couronne Monégasque. Photo: BIMCAM.

Deux poids deux mesures: comment se fait-il que les allégations de viol contre Julian Assange fassent la une – Monaco inclus – alors que celles contre la « personne importante » de Monaco mentionnée ci-dessus sont passées sous silence ? La question est pertinente vu que le Gouvernement Suédois se laisse corrompre malgré avertissements, année après année par Monaco au nom du Prince, à travers Philippe Narmino et Patricia Husson, cette dernière ayant qui plus est élu domicile sis le Consulat de Suède à Monaco, et fait à ce titre partie du personnel du Gouvernement suédois, nonobstant sa qualité incompatible de Conseillère à la Couronne Monégasque. Photo: BIMCAM.

À suivre…