Octobre 2018

1297 CITATIONS MEMORABLES

Face au plus grand scandale non encore freiné qu’ait connu la Principauté de Monaco depuis 1297, il sera ci-dessous publié au fur et à mesure et avec une numérotation en vrac des citations mémorables liées à l’Affaire des agrafes, du stylo marqueur et du bug informatik.

Cette affaire ayant été résolue (anno 2012), une autre s’ensuit par conséquence directe. Elle a par BIMCAM officiellement été baptisée « Club 137 ».

À cause de la recherchée et corrompue/corrompante Patricia HUSSON – qui risque la prison à vie dans au moins DEUX pays – un autre club, suédois, a vu le jour: le « KLUBB 19 » (case 8 bis).

Les numéros entre parenthèses visent les sujets en marge de gauche.


1297.- «Nous sommes tous, quel que soit notre niveau de responsabilité, les artisans de la prospérité de Monaco qui, à l’évidence, ne peut se gagner sans effort, pas plus aujourd’hui qu’hier. Cette prospérité repose en grande partie sur le climat de sécurité des personnes et des biens. J’entends que celui-ci demeure l’un de nos atouts essentiels» 
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco lors de son discours d’avènement. BIMCAM adhère parfaitement audit discours.

1296.- « Monaco n’a de leçons à recevoir de personne ! » 
Feu le Ministre d’État Jean-Paul PROUST, dont l’avocat (Pastor-Bensa) était celui de Monsieur David Fristedt et celui de l’escroc.

1295.- « Lorsque l’on me parle des Droits de l’homme, cela me donne des nausées ! » 
L’ex, ex (2012) Procureur Général Annie BRUNET-FUSTER, deuxième de l’Affaire, au Palais de Justice de Monaco, avant de partir pour Nouméa, en Nouvelle Calédonie, trois fois plus loin que l’Île de Sainte-Hélène.

1294.- «Si Votre cliente et son fils continuent à plonger là-dedans, il risquent de devenir persona non grata à Monaco !»
Note d’un avocat monégasque au conseil de la victime principale, automne 2004, lorsqu’elle n’avait pas accès à son propre appartement et à ses biens, comme ses codes d’accès privés bancaires internet. Son fils avait cependant alors déja quitté définitivement Monaco.

1293.- « ICI ON N’A PAS FAIT D’ERREURS !» 
L’huissier Maître Marie-Thérèse ESCAUT-MARQUET, criant à Monsieur David Fristedt, lorsque celui-ci l’appela de Suède pendant le cambriolage en cours de l’appartement de sa mère pour poser des questions légitimes et urgentes. Ces mots furent prononcés avant qu’elle ne lui raccrochasse au nez, alors même que son étude venait de priver sa victime de ses médicaments cardiaques, une condition connue par le commanditaire, l’escroc (aidé par Didier ESCAUT, alors membre IPA (13), mari de l’huissier) désormais condamné dans une autre affaire, malgré avertissements. Criminels activement protégés en vain par le Conseiller à la Couronne monégasque et consul de Suède Patricia Husson.

1292.- « La sécurité, c’est l’affaire de tous !» 
Le Directeur de la Sûreté Publique André Muhlberger (Monaco Hebdo no 591, du 24 au 30 janvier 2008). Ceci raisonne faux vu la pièce jointe no 22 dans la plainte du 6 juin 2011 (5) adressée au quatrième Procureur Général de l’Affaire (10).

1291.- «J’ai donc, dans ma vie, été aussi proxénète… »
Voici ce que dit un ancien directeur de banque à Monaco… En effet, sont-ce les mots de celui qui a été le professeur désigné en sciences économiques de S.A.S. le Prince Albert II depuis sa jeunesse. L’auteur de ses lignes en vente , avoue n’avoir jamais compris quoique ce soit en économie, sauf celle consistant à prendre en charge l’argent de veuves à Monte-Carlo, selon ses propres dires.

«La nuit autour des tables de jeux, il y avait des femmes qui se faisaient passer pour des clientes, mais dont la profession était très évidente. Sans tarder, j’avisai l’une d’elles :
– Vous fêtes le métier ?
– Non…
– Mais si, je le sais. Vous connaissez vos consoeurs, dans les salles ?
-Oui, dit-elle gênée, rouge et confuse.
-Alors retrouvez-moi toutes dans le bureau de […] d’ici une heure.
Je vis arriver une douzaine de filles… « Mesdames, ici on n’est pas sur la Promenade des Anglais ni dans le bois de boulogne, alors soyez claires avec moi. Faites votre boulot comme par le passé, je suis d’accord, mais avec classe et discrétion s’il vous plait. Vous ne pourrez rester que si nous sommes complices. Toute nouvelle arrivée doit m’être signalée et ce que vous découvrerez d’insolite doit être rapporté. C’est la condition pour que je continue à vous protéger et vous admettre».

Elles devinrent mes yeux et mes oreilles… Car, il faut bien en convenir, un casino, ce n’est pas un couvent. J’ai donc, dans ma vie, été aussi proxénète ».

«Je me suis bien amusé», Jacques Seydoux de Clausonne, acheté à la FNAC de Monaco http://www.decitre.fr/livres/Je-me-suis-bien-amuse.aspx/9782352510437. BIMCAM détient un autre tirage signé Éditeur : J.S.C., et dépourvu de numéro ISBN. Voir également sa fonction écologique pour la protection du thon, que l’auteur décrit ne manger qu’en boites, et seulement cela, à travers des combines.

1290.- «- Ne pas fréquenter des établissements de jeux ;»
La mise à l’épreuve de l’escroc (toujours en cours, juin 2012) comportait le banissement des établissements de jeux. Jugement du 22 septembre 2009 (4).

1289.- « […]il n’y a qu’une centaine d’articles qui sont véritablement concernés. »
Philippe NARMINO, s’agissant des obligations de Monaco vis-à-vis le Conseil de l’Europe et ses défaillants engagements en termes de Droits de l’Homme et le respect dû à la jurisprudence de la CEDH, parlant de la réforme nécessaire du Code de procédure pénale monégasque. Monaco Hebdo no 728. En fonction de la manière de compter, une centaine d’articles constitue quand même un bon cinquième du Code mis en cause. http://www.monacohebdo.mc/4154-les-affaires-financieres-nont-pas-disparu

1288.- “Et ce DRENO, a-t-il un titre?”
[Och den här DRENO, har han någon titel?] La police suédoise, trompée par Patricia Husson, Narmino et coacteurs / complices, encore une fois, dans une interview enregistrée sous bandes sonores en deux exemplaires avec M. David Fristedt le 4 novembre 2011. Pièce à conviction de taille dans les affaires criminelles en cours.

1287.- “See you back in the Principality!” 
[«À bientôt en Principauté»]. Sont-ce les derniers mots par écrit à David Fristedt signés de son témoin de mariage Baron Jean-Léonard Taubert Natta de Massy.

1286.- « La présente vous est écrite en toute hâte, en un jour de deuil, S.A.S. le Prince Rainier III venant de décéder ce matin. »
Ceci est ce qu’écrivit David Fristedt au greffier M. Thierry DALMASSO auquel il qui fut demandé de se porter partie civile. Ceci constitue également la première fois où M. Fristedt baptise l’affaire : celle des Agrafes, du stylo marqueur et du bug informatik. La désespération des coupables rendit impossible le deuil des victimes et des honnêtes gens. Ces quatres pages écrites à la hâte constituent la pièce numéro 1 de la plainte du 6 juin 2011 (fête nationale sedoise) au quatrième procureur général de l’Affaire, M. Jean-Pierre DRENO (10). Sept ans plus tard, Patricia HUSSON forcera M. Fristedt de contacter l’avocat de Sa Majesté le Roi de Suède, le jour même de la fête nationale (2012). Les mots d’avertissements, de deux ans auparavant, «J’espère pouvoir communiquer à nouveau avec le Consulat de Suède à Monaco, sans avoir à déranger Sa Majesté» (8) n’ont apparemment pas été suffisemment productifs.

1285.- « Je ne suis pas diplomate ! » 
L’incriminée Patricia HUSSON (8), en s’adressant à la mère de Monsieur Fristedt, lorsque dite incriminée s’empara du (vola le) jugement de l’escroc (4 et 8), sur le territoire monégasque. En effet, le tribunal refusa de le communiquer. Le jugement ne fait pas état de la nationalité libanaise de l’escroc, dont acte pour le président de l’Association des Consuls Honoraires de Monaco, un libanais (8 et 12).

1284.- « Je ne suis pas consul ! » 
L’incriminée Patricia HUSSON (8), au téléphone avec David Fristedt, accompagné de témoins, lorsque David Fristedt lui adressa par téléphone ses felicitations pour s’être fait nominer conseillère à la Couronne à Monaco. Le 4 novembre 2011, M. Fristedt porta à l’attention de la Police suédoise le fait que la possibilité de l’existence d’un certain sarcasme demeurait présent dans dites félicitations.

1283.- « Je vous serais gré de bien vouloir me faire parvenir copie de la décision portant interdiction pour moi et mes enfants d’accéder à l’appartement dont je suis locataire, ainsi que toute décision me défendant de récupérer mes biens. »
Lettre de Monica Fristedt à Philippe Narmino, alors président du tribunal, juste après et pendant le cambriolage. Pour la réponse, voir citation numéro 1282.

1282.- « Il [Narmino] me charge de vous faire connaître qu’il n’est pas habilité d’y répondre. » 
Réponse signée d’un greffier anonyme identifié comme Thierry Dalmasso (précité, citation 1286). Encl. numéro 57 du Tribunal Suprême où le témoignage de Narmino fut refusé et dont un des juges fut nommé – par le biais de ce même Narmino – Ministre d’État (Michel Roger) (12 et 13).

lettre-greffier-04.08.2004

Rappel: c’est le tribunal de Narmino qui cèda l’appartement (13), d’où son titre de ”responsable numéro 1” (3) dans ce qui allait devenir un cambriolage officiellement perpétré par l’État.

1281.- «Pour qu’un feu puisse prendre naissance, il faut trois éléments : de l’oxygène, de la chaleur et une matière combustible. Mais […] pour obtenir quelque chose d’explosif, il faut Narmino, Husson et la vérité. La presse étant libre en Suède, la vérité éclatera. » 
Plainte du 7 décembre 2011 contre notamment Husson et Narmino (8).

1280.- «Burglary In Monaco, Cambriolage A Monaco.» 
David Fristedt explicant à la Police suédoise, le 4 novembre 2011, l’acronyme de BIMCAM, qui est le nom de la présente publication sur internet. Confirmé officiellement le 30 novembre 2012 par la signature du juge d’instruction Loïc MALBRANCKE, cachets officiels à l’appui, d’où sa publication ici. Membre stagiaire du Club 137 depuis le 17 dëcembre 2012 (15).

1279.- «Je tiens à souligner définitivement qu’en aucun cas suis-je dans la possibillité de décider du site web de David»
La mère de David Fristedt, dans sa première lettre officielle à Loïc MALBRANCKE (8).

1278.- « Une justice retardée est une justice refusée »
Le quatrième procureur général de l’Affaire, Jean-Pierre DRENO, lors de la rentrée judiciaire 2012-2013, cité par Monaco Hebdo. BIMCAM ne pourrait en convenir mieux, et attend toujours l’action de DRENO.

1277.- «L’insécurité est une préoccupation générale », observe le ministre d’Etat, Michel Roger (12). « Ici, c’est aussi contre le sentiment de sécurité que nous devons lutter. »
l’Express, le 10 juillet 2010. Voici les résultats d’une telle politique:

Quiconque vivant à Monaco (2013), même dans un immeuble gardé avec concierge, est à la merci des cambriolages commandités par l’État. La plupart des gens ont un double de leurs clefs au concierge / à la réception, ne serait-ce que pour pouvoir donner accès aux sapeurs-pompiers en cas d’incendie lorsque les résidents sont absents, évitant ainsi et par exemple d’avoir à forcer les portes à la hache.

Un agent de sécurité s’était prémuni d’un double de la clef de l’appartement d’un couple de résidents à Monaco. L’agent utilisa dite clef pour s’introduire dans l’appartement. Les propriétaires venaient juste de quitter dit appartement, indice du moment approprié pour s’y introduire (intention et filature criminelles). Cependant, l’épouse fit demi-tour, ayant oublié des effets personnels. Dite propriétaire eut la choquante surprise de se retrouver face à face dans son propre appartement monégasque avec un inconnu, l’agent. Devant le tribunal, le “prévenu” déclara notamment les suivantes:“Je voulais utiliser leur fax, parce que j’avais l’intention d’offrir une machine à café à ma femme. J’attendais pour une compagnie de m’envoyer par fax la liste de leurs derniers produits. Si je l’avais fait sur internet, ma femme aurait su.”

En fin de compte, aucun fax ne fut reçu.

Ne soyons pas dupes: pour que quiconque s’en tire avec un tel crime, à MONACO, il faut qu’il ait été commandité par l’État. Personne ne risquerait des années en prison sans benéficier de la carte blanche à la LEX GAMBARINI. Le jugement parle pour lui-même: 15 [quinze] jours de prison avec sursis, et un seul euro de dommages-intérêts. Ajoutons à cela que le Législateur considère la qualité d’agent de sécurité, c.a.d. une personne de confiance, comme une circonstance aggravante.

Exemple de coûts: Un avocat à Monaco prend (ou prenait) 400,00€ [quatre cent] de l’heure. Il n’est pas rare qu’un avocat monégasque demande 3.000,00€ pour prendre en charge un dossier, et c’est une politique nouvelle celle qui consiste à sommer les parties à 0900 heures du matin seulement pour les faire attendre jusqu’à la fin de la journée. Avec un tarif horaire de 400,00€, ester en justice comme plaignant peut ainsi monter à 3.200,00€ rien qu’en attendant le proceès. Dans cet exemple, la facture arrive à 6.199,00€, peut être pour dix minutes de travail devant le tribunal. En effet, À Monaco, la victime paye ses frais d’avocat même en cas de victoire. BIMCAM détient la signature de Narmino lui- même pour le prouver, au besoin.

Rappel à quiconque voulant faire appel: Gambarini est actuellement premier président de la Cour d’appel.

Certains avocats travaillent pour l’État ET pour leurs clients privés dans les mêmes affaires (10). Soulignons que S.A.S. le Prince Albert II a un avocat français. Pas très flatteur pour le barreau monégasque…

Investisseurs, notez: un euro [1€[ est ce que vaut votre sécurité et votre vie privée dans Monaco d’aujourd’hui. BIMCAM a donné au procureur général M. Jean-Pierre DRENO tous les outils légaux pour remédier à cette situation en accord avec les mots de S.A.S. le Prince Albert II (voir citation 1297, ci-dessus).

1276.- “Je ne rentre en aucun cas dans une argmentation avec les criminels en question.”
Monsieur David Fristedt, dans sa plainte du 29 avril 2005 (11).

1275.- « Je me distance évidemment de toute négociation avec des criminels »
Sa Majesté le Roi Carl XVI Gustaf de Suède, par écrit à la presse suédoise, cité par Son secrétaire de presse, anno 2011. Traduction de l’original par BIMCAM: ”Jag tar självklart avstånd från all form av förhandling med kriminella”

1274.- «  Le Palais de Justice à Monaco nous apprend qu’il ne communique pas quand un procès a lieu. Cela forme part d’informations confidentielles. »
 L’ambassade de Suède à Paris, le 12 février 2013

1273.- BIMCAM souhaite à tous les prisonniers de conscience de Monaco ainsi qu’à ses expatriés sous la menace du Club 137 une meilleure année 2015.

1272.- « Reportrar utan gränser får en miljon kronor av Björn Ulvaeus för att intensifiera sitt arbete mot kränkningar av yttrandefriheten. Organisationen har i ett flertal rapporter konstaterat att hoten mot press- och yttrandefrihet har ökat dramatiskt de senaste åren, samtidigt som stödet från institutionella givare har minskat.

-De står upp för det fria ordet, reportrarna utan gränser, ofta med fara för eget liv och de påminner oss ständigt om hur dyrbar och omistlig yttrandefriheten är. Deras arbete är alltid lika viktigt och det vill jag stödja, säger Björn Ulvaeus. »

www.reportrarutangranser.se

Traduction de BIMCAM: « Reporters sans frontières reçoit un million de couronnes de Björn Ulvaeus pour intensifier sa lutte contre les violations de la liberté d’expression. L’organisation a dans maints rapports constaté que les menaces contre les libertés de la presse et d’expression ont augmenté de façon dramatique ces dernières années, tandis que le support des donateurs institutionnels a diminué.

-Les reporters sans frontières protègent la liberté de parole, souvent au risques et périls de leur vie et nous rappellent constamment combien la liberté d’expression est précieuse et indispensable. Leur travail est toujours aussi important, et est quelque chose que je veux soutenir, dit Björn Ulvaeus. »

1271. « El ridículo se puede evitar, la muerte no. » Paco de Lucía (1947-2014).

1270. « En 1977, la Famille princière à Monaco était composée de trois chiens: un Yorkshire, un caniche nain et un épagneul. » Svensk Damtidning (hebdomadaire royaliste suédois). Pour des informations plus crédibles sur Monaco, lire BIMCAM.

Pudel

 

1269- ”[…] radiation […]”. Contrairement à son prédécesseur Daniel SERDET (témoin de BIMCAM contre Philippe NARMINO et Patricia HUSSON), en ce jour, le 9 octobre 2017, un des témoins à charge contre l’incriminé Philippe NARMINO, l’ex, ex, ex procureure générale de Monaco Annie BRUNET-FUSTER vient d’être radiée de la magistrature de France.

1268.- ”No one is blinder than he who will not see” *. BONO; extrait de ”I Threw A Brick Through A Window*”, U2 sis leur album October. Avis 36 [trente-six] ans plus tard au procureur général de Monaco Jacques DORÉMIEUX en… octobre (2017). * Traduction par BIMCAM: ”Personne n’est plus aveugle que celui [ou celle] qui refuse de voir”.

Photo: BIMCAM

1267.- « Je tiens à vous signaler que je trouve regrettable qu’il attaque ouvertement M. NARMINO Philippe ». Patricia HUSSON dans sa plainte secrète contre David Fristedt (”il”). Preuve par écrit confirmée par les plus hautes autorités légales de Monaco et de Suède l’incriminant sis l’article 137 du Code pénal monégasque (Club 137) et du chapitre 19 du Code pénal suédois (19 Kap 3§ Brottsbalken) (Klubb 19) d’où il ressort qu’en cas de condamnations, elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité dans deux pays (8 bis).

1266.- ”BIMCAM!” Lacher de ballons pour BIMCAM avec pièces à conviction sis le Klubb 19. Anécdote: Le Baron Jean-Léonard Taubert Natta de MASSY (témoin de mariage de David FRISTEDT) sus comment faire un lacher de ballons biens moin cher sis une des adresses des rapports de polices sur Philippe NARMINO (9) (45 FRF pour 20 ballons).

Lacher de ballons pour BIMCAM

Publicerat av La Spiaggia Monte-Carlo Torsdag 20 augusti 2015

 

Preuve ligure ci-dessus de deux lieux de crimes, documentée depuis un troisième: la Tour Odéon et le Château Périgord 1. Copyright: licence libre pour Wikipédia France (source: BIMCAM via le Parquet international de Suède).

1265.- « Politique ».- Monaco Hebdo’s choice of headline /cathegory, i.e. not under « judiciary » – for its not so stupid readers, when Albert of Kaliningrad II was at it again (don’t you get it Albert? You are being mocked by people who like South Park’s joke about a gay fish… At least a certain Kanye got it.)

1264.- « Je suis Charlie! » Déclaration soit-disant du mort de cerveau Michel ROGER (12), mentant aux Monégasques et au Monde (entier – pas le journal) sis Place d’Armes (!) – au lieu de, par exemple, Rue de la Paix…

1263.- « Marion. » Té/Thé/Tea.´(2&4).

1262.- « Toulouse » (5). Cf. jeux de mots; To lose vs too lose… Prit du CV de feu la Mule…

Source: USA Today. Salut R!

1261.- « Ouais, mais n’avons-nous pas tous commis des cambriolages dans notre jeunesse?«  Supérieure de la femme policier Rakel Söderhielm (8 bis). Enregistrements des complices la bande de Narmino et d’Husson (10 bis).

1260.- « Merci! » Feu le Prince Rainier III de Monaco à l’attention de Monica Fristedt, Ceci est un document qui ne fut pas trouvé par le Club 137.

1259.- « Merci! » La Cour Royale suédoise, à maintes reprises, par écrit, à l’attention de BIMCAM.

1259.- « M007 ».

1258.- « BMKB ».

1257.- « Klebb-kärringarna ».

1256.- « Elena ». Un des maints noms codés sis Patricia HUSSON, en se référant à Elena CEAUCESCU et à la position que prirent certaines Royatés en temps voulu s’agissant de retirer tout médaille (8 bis & 15).

1255.- « C’est pas l’Afrique qu’elle aime. sinon le fric! » Source africaine de BIMCAM.

1254.- « C’est pas l’Af’ique qu’elle aime, sinon le f’ic. » Source antillaise de BIMCAM, en hommage à René Goscinny.

1253.- « REBUCHON » (8 bis, under JK, JONSSON Anders & JÖNSSON Anders).

1252.- « Criminologie ». Violon d’ingres de l’application de David Fristedt pour devenir membre de l’IPA  (International Police Association), section monégasque (13), du 25 avril 1998. S’il y a une personne qu’ils auraient dû s’abstenir de déranger – nonobstant sa mère – cela serait un gaillaird dont la vocation est la criminologie, pourraît-on croire…

1251.- « J’ai les bras très longs! »  Mots d’un consul criminel, interceptés à Beausoleil, France, d’où elle préfère poster ses menaces. Les cambriolages d’État se faisant surtout lors des vacances (double signification) judiciaires d’été, voir couverture du magazine de l’IPA (13) de Monaco, où – effectivement – les bras des flics sont bel et bien plus longs pendant l’été.

1250.- « In memoriam ».

1249.- « Mais c’est tout un plaisir, Monsieur! »

Détail de la version officielle, illustrée des rapports de police internationaux sur Philippe Narmino. Photo de BIMCAM, Paris, septembre 2018.

En svensk ligger lågt och tiger! Eller hur, Göran Persson, Fredrik Reinfeldt och Stefan Löfvén? https://en.wikipedia.org/wiki/En_svensk_tiger

1248.- [to be translated for BIMCAM by the very Catherine MESSINEO herself] « Sous-merde? Je l’ai peut-être dit mais il y a peut-être une nuance de trôp. » Commandant Catherine MESSINEO devant la Cour d’assises des Bouches du Rhône sis la Cour d’appel d’Aix-en-Provence (6 bis & 11) – où se cache le recherché et inculpé Jean-Pierre DRÈNO – à en croire Monaco-Matin (corrompu par Monaco (Cf. infra, citation numéro 1245)) en ligne du 19 septembre 2018 à 16h05. BIMCAM entend rentrer en contact avec Catherine Messino pour une correcte traduction envers l’anglais avant la fin des débats.

1247.- Extrait du rapport criminel sur Brigitte Grinda-Gambarini.

1246.- « MG ». The Minitel Gang [les Abrutis* du Minitel] presidé par Albert II. Ayez patience ou demandez à Ulrika Pielen (8 bis). *Essayez-donc de taper www.bimcam.com sur un minitel au XXIème siècle…

1245.- Cf. supra, citation numéro 1248; d’une ancienne interview avec David Fristedt de BIMCAM sur Nice-Matin, qui alla négocier un Monaco-Matin. J’ai nommé [le corrompu] Nice-Matin l’élice (5) en vue de ses trois pages/pales à lire avec intérêt, á savoir: le menu quotidien du Café de Paris à Monte-Carlo, la rubrique « insolite » et les conseils du Docteur Beck, vétérinaire.

1244.- « Jävlas n/Ni med o/Oss så jävlas v/Vi tillbaka! » (Should y/You wanna fuck with u/Us, then w/We shall fuck y/You back!) Major Björn Borg, KA1, 1990, Vaxholm, Sweden. On the tennis player with the same name, look at quote […].

« Au cas où il vous prendrait l’idée de nous enmerder, n/Nous saurons vous enmerder d’avantage!

1243.- « Difficile… Je dirais tout de même mon interview avec le Durban Hilton Hotel lorsque le marié délaissa sa femme en leur nuit de noces au profit de ses potes corompus. » Extrait de BIMCAM interviewé.

1242,- « Riskdag vs Riksdag« , https://elpais.com/internacional/2018/09/25/actualidad/1537863381_909049.html

1241.- Cf.- supra. citation 1242: en effet, le patron de Patricia HUSSON fut viré par le peuple!

1240.- « Si ce n’était à cause de toi, Jan [Eliasson], ma Famille n’aurait eut besoin de fuir une dictature que tu endosses. »

1239.- « Que voulez-Vous dire, DN? » https://www.aftonbladet.se/kultur/a/e1gG0Q/asa-linderborg-vad-menar-dn